allumer une allumette avec un élastique par modinio

Bar à chats : bonne ou mauvaise idée?

Un bar à chats, kesako? Venu du japon le Neko Café ou bar à chats, est un endroit dans lequel on peut trouver un certain nombre de félins que les clients peuvent câliner tout en sirotant une boisson.  Un concept pour le moins étrange qui commence à se développer en Europe et en France. Mais que penser des bars à chat? est-ce une bonne ou une mauvaise idée?

bar à chats japon

Au japon les bars à chat ont beaucoup de succès. Il s’agit d’ une sorte de lieu de location pour félin. Pour passer 1 heure avec un matou en semaine, le japonais devra débourser 1000 yens (soit 7,30 euros) et 150 yens (1,10 euros) le quart d’heure le week-end. Il faut savoir que les animaux domestiques sont interdits dans les appartements des grandes villes japonaises et les citadins s’en sentent frustrés. Les Neko Cafés leur permettent ainsi  de combler ce manque et de vivre un moment particulier avec cet animal.

bar à chats

Depuis peu le concept du bar à chat est arrivé en France. Chez nous il  ne s’agit plus de location mais vraiment d’un bar dans lequel on consomme tout en étant entouré de chats que l’on peut librement caresser.

le café des chats

Paris compte 2  « Café des Chats », un dans le Marais et l’autre dans le 11eme arrondissement. Prochainement, une nouvelle enseigne « le Chat Mallows Café », ouvrira ses portes dans le 15ème arrondissement. On retrouve aussi des bars à chats à Lyon, à Besançon, à Montpellier ou encore récemment à Nantes.

Bar Le chat l’heureux à Nantes

Néanmoins trouver des chats dans un bar est-ce vraiment une bonne idée? côté hygiène cela peut sembler peu adapté. Qu’on se rassure, ces établissement suivent des règles d’hygiène précises afin de ne pas laisser les chats trainer dans les pâtisseries. Certains bars imposent aux clients de se laver les mains en entrant, ils peuvent disposer d’une pièce spécifique dans laquelle se trouve les chats. La cuisine est fermée et les chats ne peuvent y entrer. Enfin le client peut enlever les poils de chats en repartant grâce à des brosses adhésives mises à leur disposition.

L’autre point qui nous fait penser qu’un bar à chats est une mauvaise idée est la liberté du matou. En effet, le chat n’est- il pas un animal indépendant et peu enclin à jouer les doudous de service? Les fondations de défense des animaux telles que 30 millions d’amis, la fondation Brigitte-Bardot et l’association Lamart ont d’ailleurs fait savoir leur mécontentement quant au fait que l’animal soit relégué « au rang d’objet ». Néanmoins  les propriétaires de ce type de bar semblent penser que cela n’est pas un problème pour l’animal. Peut-être sont-ils en possession de gros chats paresseux à la Garfield qui n’ont absolument pas envie de vivre la vie trépidante des chats de gouttière et pour qui, belle vie rime avec caresses.

Bonne ou mauvaise idée, chacun son point de vue. En attendant les bars à chats ont trouvé leur clientèle et semblent avoir de beaux jours devant eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *