La Barbie africaine

Barbie, poupée blonde, filiforme et aux traits européens fascine et comble de bonheur la quasi totalité des fillettes de la planète. Toutefois en Afrique, Barbie a du mal à s’implanter. Aussi le nigérian Taofick Okoya a eu la riche idée de commercialiser sa version de la Barbie Africaine baptisée « Queens of Africa ».

Queens of africa (5)

Après Lammily la poupée anti-Barbie,  voici le pendant black de célèbre poupée,  plus en accord avec la culture et l’identité des petite filles africaines. L’idée à germer dans la tête de son concepteur le jour où, souhaitant offrir une poupée noire à sa nièce, il a réalisé qu’il n’en existait pas. Si certes Mattel a développé le créneau de la poupée noire mais l’offre était restreinte et le coût élevé.

En 2007, Taofick Okoya  lance ainsi sa propre Barbie africaine sous le nom de « Queens of Africa », (reines de l’Afrique). Son  but était de permettre aux fillettes africaines d’être fière de leur couleur de peau et d’avoir elles aussi de jolies poupées auxquelles elles pourraient s’identifier.  » J’avais vraiment envie d’aider les enfants à développer et apprécier leur culture africaine. » ajoute-t-il.

(Cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Taofick Okoya a ainsi développé 2 collections de poupées. La première baptisée »Queens of Africa » est à l’effigie de grandes femmes africaines et sont accompagnées de livres racontant leur histoire.  La deuxième, les « Naija princesses », sont tout aussi belles mais moins onéreuses afin que toutes les familles aient les moyens de les acheter.

livre queens of africa

Son objectif est de créer des poupées qui représentent les groupes ethniques de nombreux pays du continent africain et de développer leur commercialisation à travers le monde, car la demande est importante.

Queens of africa (4)

Pour le moment la Barbie africaine de Taofick Okoya est en vente sur un site americain slicebycake.com. Hélas elles ne sont pas encore arrivées en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *