Patch contraceptif

Patch contraceptifLe patch contraceptif est une alternative à la pilule. Il fonctionne sur sur le même principe que la pilule, et délivre des hormones à travers la peau.

Baptisé EVR, le patch contraceptif est hebdomadaire. Il délivre à dose continue une combinaison d’hormones : progestérone et oestrogène durant une semaine.

De 4,5 cm2 de diamètre, il doit être collé sur le bas de l’abdomen, le dos, la partie supérieure du bras ou sur la fesse.

Le rythme est mensuel, le patch doit être changé le même jour de la semaine pendant trois semaines. La quatrième semaine, on ne met pas de patch contraceptif.

Il est possible de prendre une douche ou un bain, d’aller à la piscine et de faire du sport, lorsqu’on porte le patch contraceptif.

Il faut  penser à en changer chaque semaine mais les oublis de patch contraceptif sont beaucoup moins fréquents qu’avec la pilule.  Les avantages de ce nouveau moyen de contraception sont, outre sa meilleure observance,  sa tolérance métabolique.

Le patch est, comme la pilule, prescrit par un médecin et nécessite donc une ordonnance.

Des éruptions cutanées peuvent survenir à l’endroit où se trouve le patch contraceptif c’est pourquoi il est nécessaire de le placer à un endroit différent chaque semaine.

Quant aux autres effets secondaires, ils  sont identiques à ceux d’une pilule : sensibilité mammaire, maux de tête, nausées…

Le prix de la boite de patch contraceptif  varie entre entre 10 et 16 euros .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.