allumer une allumette avec un élastique par modinio

Se marier seule, c’ est possible

Dans l’univers du mariage, le 21eme siècle bouscule les bonnes vieilles traditions et le terme mariage prend des significations des plus variées. Après le mariage pour tous, qui a fait beaucoup de bruit en France,  le japon se lance dans le concept du mariage solo ou solo wedding et se marier seule devient possible.Mariage solo (1)

Au Japon nombreuses sont les femmes privilégiant leur carrière à défaut d’une vie de couple et du mariage qui va souvent avec. Afin de ne pas les priver de la joie de porter la robe de mariée de leur rêve, la société Cerca Travel, basée à Kyoto, a décidé de leur proposer de vivre tout le glamour d’un mariage sans avoir besoin d’un mari. Le solo wedding ou mariage solo leur fera vivre 2 journées d’exception sans devoir s’encombrer d’un mari. Mais ici d’union il n’y aura point car qui dit se marier seule, dit ne pas avoir quelqu’un à épouser

Le premier jour, la cliente pourra faire des essayages de robes de mariée ou du kimono traditionnel, puis créer son bouquet chez un fleuriste. Elle passera ensuite la nuit dans un hôtel et pourra s’offrir des soins et déguster un menu gastronomique. Le lendemain, elle sera accompagnée dans un salon de beauté où elle sera maquillée, coiffée et habillée. Enfin un photographe professionnel viendra immortaliser ce mariage solo dans le jardin japonais du Shugakuin Kirara Sanso. La mariée pourra ainsi prendre les plus belles poses, seule ou accompagnée, si elle a pris l’option « conjoint fictif ». Cette option des plus étrange pour un mariage solo, permet à la mariée d’avoir la présence d’un homme âgé de 20 à 70 ans à ses côtés. Il est presque rassurant de savoir que pour le moment aucune mariée n’a jamais envisagé cette possibilité. Ces jeunes femmes semblent avoir plus envie de se faire belle en robe de mariée que de se simuler un vrai mariage avec un inconnu. L’après-midi elles choisiront les plus belles photos pour leur album souvenir, qu’elles pourront feuilleter, seule, chez elle.

Solo-wedding

Le solo wedding ou mariage solo qui existe depuis le mois de juin 2014,  est également ouvert aux étrangers et propose de nombreux forfaits  à partir de  300.000 yens (2200 euros).

Évidemment on ne compare pas le mariage pour tous qui a une réelle signification et ce concept de mariage solo qui  semble profondément triste. Pour le moment les quelques clientes venues testées ce concept de se marier seule et semblent néanmoins toutes ravies.  « Merci pour ce jour, confie une célibataire. Mon rêve de petite fille s’est réalisé, à 38 ans. C’était vraiment comme dans un rêve. » Comme quoi, on rêve pas toutes de la même chose:-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *